Projets Locaux d’Education

Rencontres-nationales-des-PEL-a-Brest_mediumUne ambition citoyenne pour l’éducation

les Francas ont affirmé leur volonté d’accompagner sur tous les territoires l’émergence de Projets locaux d’éducation. Cette ambition trouvant notamment sa concrétisation à travers la mise en place de Comités locaux pour l’éducation, espaces d’échange et de débats citoyens pour l’éducation.

L’éducation, ça vous regarde !

Les Francas ont toujours mis en avant la nécessité d’une action concertée entre les différents éducateurs et affirmé que l’action éducative se rapporte à un territoire de vie. Au moment où les collectivités locales renforcent leur rôle dans le champ éducatif, en particulier en ce qui concerne les loisirs éducatifs, ils revendiquent toujours une conception plus politique qu’instrumentale de l’action éducative.

 

Éducation et démocratie

L’éducation sert la démocratie. Elle est un « facteur d’intégration sociale, comme instrument de la promesse républicaine : celle d’un égal accès au savoir, un savoir qui […] émancipe. »

L’éducation contribue à la cohésion sociale et civique. L’action éducative doit s’appuyer sur des principes démocratiques tels que l’éducabilité de tous, l’accès pour tous à l’éducation et s’attacher simultanément à préparer chacun à l’exercice d’une responsabilité – la citoyenneté – pour le développement de notre société démocratique… laïque et républicaine.

 

img_badge-elections2012L’éducation, un moteur du développement local

Le développement local est un processus qui impulse des dynamiques locales et conforte celles qui existent, au service du vivre ensemble.
Une politique éducative contribue au développement social, culturel,économique, durable d’un territoire. Elle est une excellente matrice pour penser le développement du territoire.

 

Éducation et co éducation

La famille est le premier « espace » d’éducation ; elle porte une compétence éducative à reconnaître, à partager et à soutenir. Les parents ont toute légitimité à s’impliquer dans tous les espaces d’éducation, scolaire ou du temps de loisirs. Une réelle participation des parents à l’élaboration et à l’évaluation des politiques éducatives locales contribue à la vie démocratique et sociale.
L’éducation ne concerne pas que les temps scolaires ; l’école n’est pas le seul espace éducatif. Des compétences, des connaissances, des capacités et des attitudes, ainsi que la citoyenneté se construisent aussi dans d’autres temps de vie.
S’adressant à tous les âges, de la petite enfance à l’adolescence, les espaces éducatifs du temps de loisirs proposent un cadre éducatif complémentaire à l’action des familles et de l’école. Les pratiques éducatives qui y sont mises en oeuvre, par leur diversité et leur inscription dans le quotidien des enfants et des adolescents, contribuent à leur bien-être, au développement harmonieux de leur personne, à leur autonomie et à leur émancipation sociale. Une absence de pratique de ces activités accroît les inégalités face à la réussite éducative.

Les Francas sont mobilisés pour accompagner ces changements en rassemblant et formant, dans chaque région, dans chaque département, des militants de l’enfance et de l’adolescence, des militants de l’éducation qui inscrivent leur action dans des démarches d’éducation populaire. N’hésitez pas à les solliciter, à nous solliciter pour, ensemble, engager une véritable refondation de l’éducation dans chaque territoire !